La maigreur des mannequins parisiens en ligne de mire :

Pourquoi un indice de masse corporelle non alarmant ne suffit pas à évaluer l’état de santé général et le statut nutritionnel

- En France, les mannequins sont dorénavant invités à présenter un certificat médical attestant du fait que leur état de santé général est compatible avec leur activité. Le médecin est le seul à pouvoir décider s'il rédige ou non ledit certificat sur la base de certains paramètres tels que l’âge, l’indice de masse corporelle et la corpulence du mannequin. Les mannequins qui exerceront à l’avenir leur activité dans cette capitale de la mode sans être en possession de ce fameux certificat risqueront jusqu'à 6 mois de prison et une amende de 75 000 euros.

Tout cela va certes dans le bon sens, mais nous pouvons cependant nous poser la question de savoir si un mannequin présentant un indice de masse corporelle non alarmant se trouve en effet en dehors de toute zone d’alerte. L’analyse de la corpulence et du rapport taille/poids permet-elle d'évaluer avec précision l'état de santé général d'un mannequin ? Comment les médecins peuvent-ils évaluer avec précision le statut nutritionnel ? C’est à ces questions qu’a répondu Michael Johannes Maisch, médecin et conseiller médical en chef chez seca, le leader mondial des systèmes médicaux de mesure et de pesée.

« Avant de répondre aux différentes questions, j’insiste sur le fait que l’idée principale qui se cache derrière cette loi, c’est-à-dire de bannir des podiums les filles au physique trop maigre ou souffrant d’anorexie, qui sont de mauvais exemples pour les autres, est parfaitement louable.  Une pesée et un calcul régulier de l'indice de masse corporelle, en particulier chez les mannequins très maigres, peuvent permettre de déterminer une maigreur alarmante.

Cependant, la prudence s'impose : un indice de masse corporelle non alarmant n’est pas suffisant pour attester du bon état de santé général et du statut nutritionnel d'une personne, étant donné qu’il ne tient pas compte de la composition corporelle. C’est en effet le rapport entre la masse hydrique, la masse musculaire et la masse grasse qui permet de déterminer avec précision l’état de santé général. Certains mannequins maigres avec un indice de masse corporelle normal peuvent présenter une forte masse grasse associée à une faible masse musculaire. On les appelle les « Skinny-Fat-Models ». D’autres présentent un indice de masse corporelle normal alors que leur masse hydrique est très importante. »

L'indice de masse corporelle est source d’erreurs
« Autant l’idée de base de la loi est bonne, autant il est important que les médecins évaluent l’état de santé sur la base de bons paramètres. L’indice de masse corporelle n’est pas suffisamment fiable car il est facile à manipuler. Un modèle en insuffisance pondérale qui souhaiterait cependant obtenir le certificat médical, pourra augmenter très facilement son poids et ainsi modifier son indice de masse corporelle. Pour cela, elle aura juste besoin de boire quelques litres d’eau avant la consultation et le tour sera joué, son indice de masse corporelle sera conforme aux limites imposées. Cette supercherie est déjà fréquemment employée par les patients souffrant d’anorexie mentale. L’objectif de la loi, visant à ne laisser monter sur les podiums que les mannequins dont l'état de santé général est compatible avec leur activité de mannequinat, n’est donc pas atteint. »

L’évaluation de la composition corporelle permet de déterminer avec précision le statut nutritionnel
« Afin de pouvoir déceler tout problème d’anorexie malgré un indice de masse corporelle non alarmant et ainsi appliquer correctement la loi, il est important d’intégrer d’autres facteurs que l’âge et la corpulence dans l'évaluation. Pour que les médecins puissent rendre un avis en ayant toutes les cartes en mains, il serait particulièrement intéressant d'intégrer la composition corporelle dans les facteurs de décision. L’analyse d’impédance bioélectrique (BIA) permet aux médecins de connaître en quelques secondes la répartition précise du poids d'un mannequin. Les taux de masse grasse et de masse musculaire sont-ils sains ? Le rapport entre le pourcentage d’eau extracellulaire et d’eau intracellulaire est-il normal ? Les cellules du corps sont-elles saines, c’est-à-dire l’angle de phase est-il dans la norme ? La technique BIA permet de déterminer rapidement si le mode de vie du mannequin est sain et si les taux de masse musculaire et masse grasse sont corrects ou si le mannequin a avalé quelques bouteilles d’eau sur peu de temps afin d’augmenter son poids sur la balance. » 

Évaluation d'un niveau médical de la composition corporelle
« L’analyse d'impédance bioélectrique est basée sur la conductivité électrique des différents tissus du corps. Du courant alternatif est envoyé dans les différentes parties du corps par le biais d’électrodes. On mesure ensuite la tension. Le courant et la tension permettent de déduire l’impédance ou la résistance à ce courant alternatif. Alors que l’eau est un bon conducteur de par sa forte teneur en électrolytes, la graisse s'avère être un isolant électrique en raison de sa forte densité. La mesure de cette résistance permet de séparer la masse hydrique de la masse grasse et ainsi de calculer la masse musculaire et la masse maigre.

L’utilisation de l’analyse d’impédance bioélectrique en médecine requiert des valeurs de mesure fiables et précises. C’est pourquoi le medical Body Composition Analyzer (mBCA) a fait l’objet d’une étude multicentrique  visant à valider la mesure des compartiments corporels selon des méthodes de référence précises (Gold Standard). Cet appareil est utilisé dans différents services médicaux, entre autres en oncologie et en médecine nutritionnelle. Le niveau de précision élevé et la fiabilité du produit permettent d’obtenir des valeurs et une évaluation du statut nutritionnel et de l’état de santé général précises. L’analyse d'impédance bioélectrique serait la meilleure méthode pour protéger les mannequins d’eux-mêmes et des mauvaises intentions de leurs employeurs. »  

Contact presse 
seca gmbh & co. kg
Anika Otto, Responsable presse 
E-Mail: anika.otto@seca.com
Tel.: +49 40 20 00 00 411
www.seca.com

seca – Précision pour la santéCette destinée de développer des technologies de pesée innovantes et de les combiner avec des fonctions orientées sur la pratique permet à seca de se positionner depuis 1840 en tant que leader sur le marché de la pesée et de la mesure médicales. En plus de la vente via quatorze filiales internationales, les systèmes de mesure et de pesée seca sont exportés dans plus de 110 pays. Le réseau de service seca assure quant à lui la maintenance continue des appareils de précision. Afin de soutenir les médecins et le personnel médical de la façon la plus professionnelle qui soit, seca entretient des contacts étroits avec les utilisateurs. Il en résulte des produits innovants, parfaitement adaptés aux besoins des secteurs médicaux concernés tels que le medical Body Composition Analyzer (mBCA) pour l’analyse de la composition corporelle basée sur la mesure de la bioimpédance (BIA) et le système sans fil seca 360° wireless, véritable aide au diagnostic. Les techniques de fabrication les plus modernes, les matériaux durables ainsi qu'un système de gestion de la qualité mondial garantissent une norme produit du plus haut niveau.

____________________________________________________________

1Bosy-Westphal A, Schautz B, Later W. Kehayias JJ, Gallagher D. What makes a BIA equation unique? Validity of eight-electrode multifrequency BIA to estimate body Composition in a healthy adult population. Eur J Clin Nutr 2013; 67: 14-21; doi:10.1038/ejcn.2012.160

 

Contact.

Service presse seca.

Vous faites partie de la presse et souhaitez recevoir des informations au sujet de notre entreprise et de nos produits ? Le formulaire e-mail vous permet d'entrer directement en contact avec notre service presse.

Les champs marqués d'un astérisque (*) doivent impérativement être complétés. Toutes les autres informations sont facultatives.

News Form fr

Dynamic Subject (grey)fr
standard fields (grey)
normal fields